Club 604International - www.club604.com

Discussions libres sur les Peugeots 604, 505 V6, 504 CC V6 & Talbot Tagora
Nous sommes le Samedi 16 Décembre 2017 13:04

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 6 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Huile boîte de vitesse manuelle 5 rapports
MessagePosté: Mercredi 13 Septembre 2017 15:42 
Hors ligne
Habitué
Habitué
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mardi 27 Janvier 2009 2:06
Messages: 146
Localisation: CLERMONT FERRAND
Age: 36
Bonjour à tous,
Je me tourne vers vous pour un conseil sur un sujet qui a déjà fait couler beaucoup d'encre l'huile de boîte !!!!
Le revue technique d'époque préconise l'huile moteur, et certains disent qu'il vaut mieux mettre de l'huile spécifique pour boîte.
Je suis sur le point de faire la vidange et je vous avoue être un peu perdu!!! :sm8:
De plus ma boîte suinte un peu donc je ne voudrais pas mettre une huile trop fluide!!!
Et si je met de l'huile de boîte laquelle choisir: 75w80 ou 80w90.

Merci de me dire ce que vous avez mis et vos retours. Bonne journée

_________________
604 TI 1979


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Huile boîte de vitesse manuelle 5 rapports
MessagePosté: Mercredi 13 Septembre 2017 17:57 
Hors ligne
Animateur
Animateur

Inscription: Vendredi 18 Août 2006 20:04
Messages: 244
Quand la 604 fut commercialisée, il y avait dans la gamme du constructeur des autres véhicules avec une transmission particulière... Les 104, les 304, puis les 305 série 1 dont la boîte de vitesses, avec carter commun à celui du moteur (moteur X) était graissée via l'huile moteur.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Moteur_X

C'est la naissance de ces véhicules qui imposa, chez Peugeot, une préconisation unique pour l'huile de boîte et celle du moteur... La Esso "uniflo" minérale multigrade 10w30 à 15w40...
Et vous retrouvez cette préconisation unique dans le carnet d'entretien, commun à tous ces véhicules.

Bon !... Pour ceux qui ont emmenés une 305 série 1 à 300 000 Km, tous seront unanimes sur le fait que, côté synchroniseurs et côté pont, c'était plus très parfait en terme de bruyance et de souplesse dans le passage de rapports...

Si c'est donc une préconisation constructeur du fait de la conception, il ne faut pas oublier que, sur la 604, boîte de vitesses et moteur sont séparés, il est possible, pour ce type de montage, d'utiliser des huiles spécifiques... Et adaptées.

Je reviens en soirée pour la suite.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Huile boîte de vitesse manuelle 5 rapports
MessagePosté: Jeudi 14 Septembre 2017 9:54 
Hors ligne
Habitué
Habitué
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mardi 27 Janvier 2009 2:06
Messages: 146
Localisation: CLERMONT FERRAND
Age: 36
Bon ben déjà là j'apprends quelque chose !!!! Impatient de lire la suite!!!

_________________
604 TI 1979


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Huile boîte de vitesse manuelle 5 rapports
MessagePosté: Samedi 16 Septembre 2017 8:09 
Hors ligne
Animateur
Animateur

Inscription: Vendredi 18 Août 2006 20:04
Messages: 244
Bon !... Et ne me dites pas que la soirée a été longue hein !...

Donc... Les huiles pour boîtes de vitesses... Et ponts... Systèmes pourvus d'engrennages tournant plus ou moins vite, dont les flancs de dentures sont soumises à des efforts plus ou moins élevés selon la puissance et la vitesse de rotation...

Sur le principe, ces huiles sont plus restrictives que les huiles "moteur" car, elle ne sont pas conçues pour supporter des températures élevées. Dans le doute, vous pouvez mettre une huile pour moteur dans une boîte de vitesses... Mais pas l'inverse... L'huile de boîte, en chauffant, va voir ses solvants s'évaporer, elle va se transformer en graisse et c'est le "serrage" assuré.
Comme vous le savez, les huiles sont classées en "grade", symbolisé par le "W", il y a les huiles "monograde" (un seul chiffre devant le "w" exemple : 80w), et les "multigrade" (2 chiffres, ex : 10w40)...

Les huiles "monograde" sont faites pour les mécanismes dont la température de fonctionnement varie peu : Les bancs de machines, les charnières des portes de votre maison (je plaisante, mais j'aime pas les portes qui grincent), le réducteur d'un ascenceur dans un immeuble,...
A l'inverse, les huiles "multigrade" sont conçues pour les mécanismes soumis à des températures de fonctionnement variables... Le chiffre avant la lettre "W" représente d'ailleurs le grade "à froid", et celui après la lettre "W", le grade "à chaud".

Plus les écarts de température sont élevés, plus les écarts en grade devront être élevés. C'est d'ailleurs pourquoi l'hiver on préconise une huile type 10w30... Et l'été une huile aux écart de grade supérieurs : 10W50 par exemple. Dans un pays froid vous utilisez un grade à froid faible (5W...), dans le désert saharien il faudra envisager un grade "à froid" un peu supérieur : 20W...
Si votre moteur chauffe beaucoup en Alaska, vous utiliserez une huile 5W40... S'il chauffe peu dans le désert, ce sera 20W30... S'il chauffe beaucoup dans le désert ce sera 20W50.

Il y a bien sur des limites de viscosité permises avec le minéral (huiles de pétrole obtenue pas craquelage puis distillation), les industries ont donc développées des huile "semi-synthétiques" puis "synthétiques" en vue justement d'étendre les écarts de grade.
Aujourd'hui, il est aisé de trouver une huile de grade 5 à froid... Elle sera synthétique ou semi synthétique... Car en minérale, c'est une huile complexe à élaborer.

N'oubliez pas que vos mécanismes (moteurs, boîtes, pont) ont été conçus à une époque ou l'huile synthétique était rare (réservée à certaines applications), les circuits de graissage, les volumes, les dimensions des parois, celles des portées et des dentures sont prévus pour l'utilisation d'une huile minérale pas très fluide à froid...
Le jeune chauffeur qui met en 2017 une huile synthétique 5W10 dans son moteur ZM 112 de 1974 fait donc une bêtise monumentale, qui aboutira à une épaisseur du film d'huile trop mince... Les jeux de fonctionnement prévus ne seront pas respectés, le moteur va s'user prématurément malgré une huile de bonne qualité.

Pour les boîtes de vitesses, c'est plus simple, il existe des huiles dites "pour engrennages faiblement chargés", d'autres pour "des engrennages fortement chargés". Vous l'aurez compris, c'est l'effort sur denture qui prime.
Pour nos véhicules de collection, il s'agit d'engrennages "faiblement chargés" (le moteur qui est en amont ne dépasse pas 250 cv, les arbres tournent vite...), par contre les vitesses de rotation sont élevées, il faut une huile "collante", qui adhère bien à la surface pour ne pas subir la centrifugation à régime élevé.
Enfin, autre détail pas anodin... Nos boites de vitesses ont un circuit de graissage dit "par barbotage"... Entendez par là que c'est le pignon qui trempe dans l'huile qui apporte l'huile aux étages supérieurs, elle revient dans le carter par gravité... C'est l'opposé du graissage "sous pression" utilisé dans les moteurs.

Et enfin... Dernière singularité, nos boîtes de vitesses sont équipées de "synchroniseurs"... Petits mécanismes similaires à des "embrayages" qui ralentissent ou accélèrent les vitesses de rotation des pignons au moment de leur engrennement (on dit "synchronisent"... D'ou leur nom de "synchroniseurs"). Là, il faut de l'huile, mais pas trop collante justement... Soit l'opposé de ce qu'il faut pour le pignon. C'est compliqué hein !

Dans les boites "mécaniques" (passage manuel des vitesses), on utilise donc une huile "monograde" 30W à 50W, ou une "multigrade" 20W50 à 20W70... Si vous ne trouvez pas de "huile pour boîte de vitesses rapides" dans le supermarché du coin, utilisez de l'huile moteur 20W50... Minérale.

Pour les ponts, c'est plus compliqué car, là, les pignons sont soumis à une plus forte pression sur denture... Les régimes sont moins élevés. Il faut donc une huile "épaisse", collante à souhait, c'est généralement une "monograde" 80W ou une "multigrade" 80W90 à 80W100... N'envisagez pas au dessus car, l'hiver, vous risquez un figeage de l'huile qui casse les intercalaires de roulement en plastique... Si par malheur votre pont a été refait avec des nouveaux roulements à intercalaires plastique...
Si vous avez un pont dit "à glissement limité", là il faut impérativement utiliser une huile "multigrade", surtout si vous êtes en montagne ou en ville (virages fréquents), la 80W110 ou 80W130 convient très bien.

J'ai peut-être omis des détails, donc posez vos questions ou dites moi les oublis.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Huile boîte de vitesse manuelle 5 rapports
MessagePosté: Samedi 16 Septembre 2017 9:20 
Hors ligne
Habitué
Habitué
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mardi 27 Janvier 2009 2:06
Messages: 146
Localisation: CLERMONT FERRAND
Age: 36
Merci Raymond,
bon ben là j'ai pris un cours très intéressant!!!! :sm1:
Donc je vais mettre de l'huile moteur 20w50 minérale :sm12:

_________________
604 TI 1979


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Huile boîte de vitesse manuelle 5 rapports
MessagePosté: Jeudi 21 Septembre 2017 21:53 
Hors ligne
Nouveau
Nouveau
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Samedi 18 Février 2017 15:07
Messages: 5
Localisation: Lot
Age: 69
Bonjour
Le post n'est pas recent mais je viens seulement d'adherer au club et donc de le lire ,et c'est a des posts
comme ceux ci que l'on s'aperçoit de leur tres grand interet
Un grand merci pour cette leçon on ne peut plus claire


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
Afficher les messages précédents:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 6 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Licence phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB.biz